Le Billet...

Actualité...

Infos Pastorales...

Le Billet

Réagissez à ce billet - Donnez votre avis...

L’Evangile que nous venons d’entendre se situe au tout début de la vie publique de Jésus. Jésus commence sa mission parmi les hommes, il révèle la Bonne Nouvelle à ses contemporains.
Saint Luc nous a seulement raconté une seule journée de Jésus à Capharnaüm, où il a enseigné et fait de nombreux miracles, et voilà qu’une grande foule se met à le suivre.

Au début de sa mission, quand Jésus met en œuvre le projet de son Père, il est seul. Mais, nous le savons, il désire une équipe, des collaborateurs, qui seront ensuite témoins de sa Résurrection et porteurs de son Evangile.

Le récit que nous venons d’entendre se situe précisément au moment où Jésus constitue le premier noyau des apôtres.
Comme le racontait Luc, Jésus commence par monter dans la barque de Simon pour enseigner les foules.
Simon entend les paroles du Christ, certainement comme le peuple, lui aussi aime écouter Jésus, il a été touché par ses paroles.
Mais cela n’a pas suffi pour que le Christ fasse de lui son envoyé, son apôtre. Il ne veut pas choisir ses hommes uniquement par la séduction, le prestige de sa parole. Il veut davantage.

Il va leur demander un signe, un acte, celui de la foi.
Ces pécheurs ont peiné toute la nuit. Ils n’ont rien pris. Jésus leur dit : « Avance au large, et jetez vos filets pour la pêche. »
Simon-Pierre et ses compagnons le savent bien ce n’est pas en plein jour que l’on prend le plus de poissons : « Maître, nous avons peiné toute la nuit sans rien prendre » lui dit-il, et il ajoute : « mais, sur ta parole, je vais jeter les filets. ».

Bien que la demande de Jésus ne corresponde pas à son expérience, mais puisqu’il le lui demande de Pierre va jeter ses filets. Le résultat est au-delà de tout ce qu’il pouvait imaginer. Il faut plusieurs bateaux pour ramener à terre le fruit de la pêche.
Ce signe éclatant fait prendre conscience à Simon que Jésus n’est pas seulement un prédicateur talentueux ou un faiseur de miracles, mais qu’il y a vraiment quelque chose de plus en lui, quelque chose de divin. Et Pierre sait, comme tout juif, comme Isaïe dans la première lecture, que l’on ne peut pas voir Dieu sans mourir alors il dit à Jésus : « Éloigne-toi de moi, Seigneur, car je suis un homme pécheur. »

Et devant cet acte de foi, Jésus confie à Pierre d’être témoin de son Evangile : « Sois sans crainte, désormais ce sont des hommes que tu prendras. »

Quelle leçon pouvons-nous tirer de cet Evangile ?
La première c’est que l’initiative vient de Dieu. C’est lui Jésus qui monte dans la barque de Simon, c’est lui qui lui dit encore de jeter les filets, c’est lui qui a choisi Pierre.
C’est la même chose pour nous, Dieu nous choisit. Il nous rejoint dans notre vie, c’est lui qui nous appelle à sa suite, c’est lui qui nous envoie comme ses témoins.
Dieu a toujours l’initiative.

La deuxième leçon que je retiens c’est que les fruits de la mission que Jésus donne à Simon ne dépendent pas des capacités, de son expérience, ou de je ne sais quoi d’autre qui viendrait de lui. Non ils dépendent seulement de sa réponse à l’invitation du Christ, de sa foi. Parce que Pierre a jeté les filets comme Jésus lui a demandé alors il a pris de nombreux poissons.
La mission qui nous est confié à nous, disciples de Jésus aujourd'hui, n’est pas simplement de croire en nos capacités, de faire fructifier nos dons, mais d’abord de faire preuve de foi. Nous serons témoins du Christ dans la mesure où nous saurons d’abord lui faire confiance, mettre notre foi en lui.

Que pouvons-nous faire, nous demandons-nous, alors que le nombre de chrétiens semble diminuer, que les jeunes ne sont plus là ?
« Qui enverrai-je ? qui sera notre messager ? » demandait Dieu dans la première lecture.
Pouvons-nous espérer prendre plus de poissons, plus que nos prédécesseurs, eux qui ont peiné tant d’années ? pouvons-nous être témoins du Christ ?
La réponse est oui, mais seulement dans la mesure où nous vivons de la foi, où nous mettons notre foi dans le Christ, où nous laissons l’Esprit Saint nous guider.

La question fondamentale n’est pas d’abord celle de nos talents, de nos compétences, de nos facultés, même si cela peut aider. La question fondamentale est d’abord de laisser Dieu agir en nous et par nous.
« Ce que je suis, je le suis par la grâce de Dieu, et sa grâce, venant en moi, n’a pas été stérile. Je me suis donné de la peine plus que tous les autres ; à vrai dire, ce n’est pas moi, c’est la grâce de Dieu avec moi. » affirmait saint Paul. La mission que le Christ nous confie est une « grâce », c’est un don gratuit de Dieu.
Nous ne venons pas nous proposer nous-mêmes, nous venons proposer la présence et la vie de quelqu’un qui est plus grand que nous, de quelqu’un qui nous soutient, qui nous envoie et nous assiste.
« C’est dans la mesure où nous agissons sous la motion de la grâce du Christ que nous pouvons honnêtement et sincèrement devenir des témoins de la foi, c’est-à-dire non pas des témoins de nos idées mais des témoins de ce que Dieu veut pour l’homme. » disait le Cardinal Vingt-Trois.

Notre première tâche aujourd'hui, maintenant, pour répondre à l’appel du Christ, à sa mission, pour être ses témoins, ce n’est pas d’abord d’augmenter nos capacités, nos talents, mais d’accueillir la grâce que le Seigneur nous offre, lui demander de grandir dans la foi, pour que ce ne soit pas nous, mais lui à travers nous qui témoigne de sa Bonne Nouvelle.

Comme Pierre, André, Jacques et Jean, accueillons et appuyons-nous sur le Christ lui-même et suivons le chemin qu’Il nous indique pour être aujourd’hui ses témoins dans le monde qui nous entoure.
En cela Marie est aussi un modèle. Puissions-nous nous en inspirer et demander son aide.
Amen.

 

Sorties & visites

Cycle de conférences

JÉSUS EST LUMIÈRE DANS NOS VIES.

En cliquant sur ce lien, vous pourrez découvrir notre vidéo « Jésus est lumière dans nos vies ». Elle rappellera combien l’action de l’Église est précieuse, et vous inspirera plusieurs moyens de l’aider à l’accomplir chaque jour.

 

Blog Pastoral

Février
D L Ma Me J V S
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 1 2

La semaine aux 3 vallées

horaires des messes