paques 2014PÂQUES

 

En cinq semaines (le carême) nous avons « en esprit et en vérité » parcouru toute l’histoire des Hébreux, des Juifs et d’Israël.

Durant le même temps, Saint Jean nous fait découvrir les chemins qui conduisent à la vie : La samaritaine, l’aveugle de naissance, Lazare.

Cette semaine enfin, (Sainte Semaine) des Rameaux entrée « royale » de Jésus à Jérusalem au Vendredi saint, jour de sa mort, nous vivrons en « temps réel » les derniers jours de la vie de Jésus sur terre et l’accomplissement de toute cette histoire….

Au matin de Pâques « Alors qu’il fait encore nuit » dans nos vies, nous vivrons sous le registre de la Foi : celui de la résurrection « de la chair » ou encore « d’entre les morts »… et l’accomplissement de notre destinée personnelle et collective

A bien des égards, le mobilier de l’église de La Roche Posay[1] nous a servi d’excellent support pédagogique :

- Le vitrail de la samaritaine[2] qui a fait jaillir en nous les sources des eaux vives.                                               

- Mais avant cela, il a fallu traverser la mer rouge, vivre l’épreuve du désert et nous désaltérer à l’eau du Rocher que Moïse a fait surgir comme un torrent. Eau qui coule également du côté droit du  Temple et va descendre jusqu’à la mer de sel pour en assainir les eaux.  « Les eaux amères devinrent douces » : Chemins vers l’eau vive !

Puis vint le Christ Jésus. Il nous a envoyés nous laver les yeux et le regard à la Piscine de Siloë. Il a demandé au paralysé de la piscine de Bezatha de se lever, de prendre sa civière et de rentrer chez lui …comme lui, Jésus va rentrer ou retourner chez son Père.

Du haut de sa croix, comme du côté du temple, comme du rocher dans le Sinaï va jaillir non seulement de l’eau mais aussi le sang de l’Agneau pascal qui nos frères et amis juifs immolent à chaque Paque.

Le tombeau de la 15ème station de Chemin de Croix est en effet vide[3]. « Ne cherchez pas parmi les morts celui qui est vivant. Il n’est plus ici…Il vous précède en Galilée. »

Galilée des nations terre de passage vers la mer, terre de croisement des cultures…Terre « des périphéries de nos institutions, de nos Eglises, de nos chapelles et de nos clans » (comme le dirait le pape François.» C’est là qu’il nous précède.

C’est là que nous pouvons le rencontrer. Il nous redit chaque matin comme à son ami Lazare : « Lazare, Sors d’ici… Déliez-le et laissez le aller » Ne sommes-nous pas Lazare ! 

Si nous sortons, alors nous pourrons avec « la création tout entière » crier, hurler Chanter : ALLELUIA CHRIST est VIVANT ALLELUIA !

Sa résurrection est déjà notre victoire sur toutes les forces du mal et de la mort, avec Lui, nous sommes les grands vainqueurs. ALLELUIA ! ALLELUIA !

 

Jean Pierre JAMMET

 



[1] Vous pouvez visiter l’église en 360° sur ce site.

[2] Vitraux de Henri LE CHEVALIER 1948

[3] Bernard COURCOUL, céramiste qui a réalisé le Chemin de Croix et les chemins de l’EAU VIVE  a tenu à mettre le Tombeau vide en 15ème station.

 

Blog Pastoral

La semaine aux 3 vallées

horaires des messes